L’informatique au CGD

Historique de l'informatique au CGD

En avril 1998, un groupe informatique se mettait en place au C.G.D. avec pour objectif d’informatiser une partie des nombreux relevés papiers d’actes d’état civil et de notaires réalisés par des bénévoles de l’association depuis sa fondation en 1977.
Le 28 octobre 2001, les travaux d’informatisation ayant avancé à grande vitesse, il a été décidé d’adhérer au nouveau système GeneaBank afin de permettre aux adhérents d’accéder à ces données. Depuis, le travail s’est poursuivi avec dévouement et opiniâtreté et les bases d’actes numérisées n’ont pas cessé de croître, donnant lieu à de nombreuses mises à jour des données publiées.
En 2012, ce sont plus de 3,7 millions d’actes qui ont été informatisés depuis le lancement de l’opération et se trouvent ainsi disponibles au travers du système GeneaBank.

  • 1977: création CGD. Programme de relevés « papier » état-civil et notaires par les bénévoles dans les diverses archives
  • 1998: groupe informatique pour informatiser les relevés « papier »
  • 2000: première version du CD-ROM GénéAtelier
  • 2001: adhésion au nouveau système GeneaBank, utilisation de courrier électronique et début du site Internet
  • 2004: dépouillement à partir de photos numérisées
  • 2014: début projet « Bleuets»
  • 2017: plus de 4 millions d’actes incluant les cimetières.

Tous les 20 ans un tournant technologique

Le site du CGD jusqu'en 2019

Le décès fin 2017 de Jacques Defillon, informaticien et vice-président du C.G.D., a montré la difficulté de reprendre un travail très technique et la difficulté de trouver un adhérent susceptible de reprendre le flambeau. Il a montré que l’on avait atteint les limites du modèle centralisé qui a rendu d’innombrable services.

En conséquence, il a été décidé de passer à un modèle utilisant l’Internet de façon plus globale.

De même l’outil sur CD-ROM “GénéAtelier”, a été remplacé en 2018 par “GenEric“, un outil en ligne permettant des recherches multicritères des relevés pour les bénévoles qui effectuent les relevés. Ce logiciel étant sur un serveur Internet. Ce logiciel est développé et maintenu par Eric Céret, informaticien adhérent du CGD.

La mise à jour de GénéaBank s’effectuant sur une base semestrielle.

le site web a été refondu pour mieux s’adapter à l’évolution des technologies, à la prolifération de l’ère numérique et pour permettre une utilisation moins technique des responsables du C.G.D. Ce site est développé et maintenu par Serge Guiboud-Ribaud, adhérent du CGD. Il a été mis en production en 2019.